Imprimer
Catégorie : Découvertes
Affichages : 1090

Le nouvel EP Venus Smile d'Alpha Cat est sorti sur le label indépendant Aquamarine Records le 24 juin 2022.

 

Alpha Cat Venus Smile 1 Venus Smile


Elizabeth McCullough a formé le groupe Alpha Cat pour soutenir un succès notable avec le premier disque d'Alpha Cat, Real Boy, que Fred Smith de Television a produit. Mais comme cela arrive souvent, le groupe s'est séparé après l'enregistrement de la suite, Pearl Harbor. Mais le nom Alpha Cat est resté.

L'enregistrement de ce nouveau disque, Venus Smile, a commencé en 2007 à Reseda, en Californie, aux Bright Orange Studios, et les touches finales ont été apportées de mars à mai de cette année, chacun travaillant à distance depuis chez soi. Ce disque a été écrit et produit par McCullough, avec Jason Harrison Smith à la batterie, Doug Pettibone (Lucinda Williams, John Mayer) à toutes les guitares sauf l'acoustique (à l'exception de "Wichita"), Reggie McBride à la basse (Stevie Wonder, Parliament Funkadelic et Elton John, pour commencer) et Jane Scarpantoni au violoncelle (REM, The Yeah Yeah Yeahs, Beastie Boys, Lou Reed...) Le mixage et le mastering ont été réalisés, sauf cette année, par feu Brett (Cosmo) Thorngren. Le son des chansons varie, allant du rock à la pop à l'Americana, et des nuances entre les deux...

"L'opposition est en fait la condition préalable naturelle à l'union. En raison de l'opposition, le besoin de la combler se fait sentir." ~ Confucius (Le I Ching ou Livre des changements : traduction de Richard Wilhelm)

McCullough explique : "Ayant vécu ma vie en tant qu'"artiste", je suis pleinement conscient qu'une fois qu'une œuvre entre dans le domaine public, elle peut prendre n'importe quel nombre de significations pour autant de personnes susceptibles de la découvrir. Et c'est ainsi que cela devrait être.

Mon point de vue sur le thème général de cet album est celui de la rédemption et de l'épuisement : épuisement dû à la colère et aux combats, épuisement dû à la division qui a tant marqué notre monde. Mais nous vivons tous sur une planète où chacun d'entre nous a plus en commun que le contraire. Alors, même si toutes les chansons ne parlent pas spécifiquement de cela, chacune d'entre elles parle d'une certaine manière des séparations et de la guérison de ces séparations. Certaines évoquent mon optimisme quant à la possibilité de guérir ces séparations, d'autres n'en sont pas là.

Mais j'ai moi-même survécu à une séparation totale d'avec moi-même, avec un épisode dépressif bien documenté qui m'a pris pendant plus d'une décennie. Et j'ai non seulement récupéré pour continuer cette vie de guérison, mais j'ai prospéré. Je crois que nous sommes tous destinés et capables de faire la même chose. Mais j'ai fait le choix de ne plus me laisser définir par les traumatismes du passé. Alors oui, j'ai encore de l'espoir à une époque où l'espoir et la guérison sont si rares. Bien sûr, je ne suis pas entièrement "rachetée", mais j'ai certainement avancé plus loin sur le chemin que je ne l'aurais jamais imaginé. Je suis convaincu que cela est possible pour tous ceux qui vivent dans ce monde, que je sois personnellement d'accord ou non avec leurs systèmes de croyance. Notre promesse, quelle qu'elle soit, tant que nous sommes en vie, ne doit pas être gaspillée. Personne n'est impuissant."

https://alphacat.band/